Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités Hygiène, Propreté, Nettoyage, Multiservice et déchets

 

Christian Roulleau, président et fondateur de Samsic a annoncé le 10 janvier dernier qu'il cédait les rênes du groupe à son gendre, Thierry Geffroy.

Christian Roulleau, Président et fondateur du groupe Samsic a annoncé, à l'occasion du séminaire réunissant quelque 500 cadres de l'entreprise, qu'il quittait la présidence au profit de son gendre, Thierry Geffroy. Créé en 1986, le groupe de propreté et de services rennais -qui compte 90 000 salariés et réalise 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans plus de 25 pays- a su s'imposer dans plusieurs domaines au-delà de son cœur de métier, la propreté. Il offre notamment à ses clients tous les services de facility management (sécurité, accueil, multi-techniques...) au travers de son entité Samsic Facility, mais occupe également une place importante dans l'univers du recrutement, de la formation ou encore du travail temporaire sous les couleurs de Samsic RH.

C'est d'ailleurs cette entité que présidait jusqu'à ces derniers jours Thierry Geffroy, le nouvel homme fort de Samsic.

Présent depuis 1992 au sein du groupe, son nouveau président a d'abord participé au développement de l'activité propreté sur la Grand-Ouest, avant de prendre en 1998, la direction de Samsic Emploi et de ses... 2 agences. En 2018, Samsic RH  comptait plus  de 300 agences, dans près de 10 pays européens.
Un nouveau siège pour le groupe de propreté et de services

Lors du passage de témoin, Christian Roulleau  a rappelé que celui-ci avait été annoncé  il y à 5 ans, précisant que de son côté il conserverait la tête de la holding familiale. L'histoire de Samsic qui est devenu ces dernières années un des leaders européens de son secteur est étroitement lié à la Métropole bretonne. Au-delà du partenariat et du sponsoring très fort qui se noue depuis une décennie avec le Stade Rennais, Christian Roulleau a lancé en septembre un vaste programme immobilier, aux cotés de Nathalie Appéré maire de Rennes et d'Emmanuel Clouet, président de Rennes Métropole .

L'investissement d'un montant de 120 millions d'euros, réalisé sur le site d'EuroRennes (à proximité immédiate de la gare TGV), prévoit la construction de 30 000 m2 répartis en 5 immeubles, qui abriteront notamment le siège social du groupe Samsic, mais également des logements, des commerces et des bureaux.

Toujours au chapitre des investissements, mais dans un tout autre secteur, Christian Roulleau, via son « family office » serait en voie de racheter à la Maif, le Château Dauzac, grand cru classé de Margaux de 120 ha.

 

Sur un marché total de 30 millions d'euros le groupe Atalian a empoché la moitié de l'enveloppe.

L'appel d'offres lancé en juin 2018 par l'AFPA (Association nationale pour la formation des adultes) portait sur le nettoyage de 116 sites (21 lots) pour un montant estimé de 34 millions d'euros et sur une durée de 12 mois renouvelable 3 fois. A l'issue de cette consultation une dizaine d'entreprises de propreté ont été retenues.

Sur l'ensemble de ce marché de nettoyage d'une valeur finale de 30 millions d'euros HT, le groupe Atalian  a tiré son épingle du jeu en raflant 8 des 21 lots pour une valeur de plus de 14 millions d'euros. Sont également présents les groupes Onet (3 lots et 6,1 M d'€), Elior Services (1 lot, 2 M d'€) ainsi que Derichebourg et DECA. Plusieurs PME (APS, Arc-en-ciel, Forza Nettoyage et Giacobetti) ont également été retenu par l'AFPA.

L'AFPA forme chaque année 145 000 stagiaires dans le cadre de 900 formations (dont la propreté) dispensées par plus de 7 000 collaborateurs.

 

Stéphane Fournier a confirmé la reprise par son groupe du distributeur francilien Bartholus qui réalise 12 M d'€ de CA et emploie une cinquantaine de salariés.

Le monde de la distribution des produits d'hygiène et de nettoyage connait depuis plusieurs années de nombreuses cessions et regroupements. Des opérations justifiées par des choix économiques ou stratégiques, mais qui s'inscrivent également dans la passation de témoin d'une génération d'entrepreneurs qui prennent leur retraite ou anticipent leur départ. C'est le cas de la société familiale Bartholus, créée en 1950, en banlieue parisienne à Saint-Maur-des-Fossés. L'entreprise, qui a connu une croissance régulière, est très présente auprès des collectivités, des entreprises de propreté, mais également de l'hôtellerie-restauration.Elle réalise aujourd'hui 12 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie une cinquantaine de salariés.

Jean-Marc Bartholus (photo) et sa sœur Dominique, ont choisi de céder l'entreprise à un professionnel du secteur qu'ils connaissent bien et avec lequel ils travaillent étroitement au sein du groupement Adisco et de l'organisation international Inpacs. Le groupe Fournier, basé à Lyon, trouve ainsi avec Bartholus une implantation francilienne et une belle occasion de croissance externe.

 

Avant d'automatiser le nettoyage de ses supermarchés le géant américain Walmart teste la solution sur 360 sites.

Le géant mondial de la distribution, Walmart, vient de signer avec la start-up californienne Brain Corp pour la mise à disposition de 360 robots de lavage. Le numéro 1 mondial de la distribution généraliste, l'américain Walmart, vient de s'engager dans le nettoyage autonome et robotisé de ses magasins au travers d'un contrat signé avec la start-up californienne Brain Corp ( 11 millions de $ de CA, 200 salariés) pour le déploiement de solutions d'intelligence artificielle dans ses magasins. Concrètement ce sont 360 autolaveuses autonomes BrainOS – conçues en partenariat avec Tennant- qui mises en service dès ce début d'année 2019.

 

Dans le prolongement du forum organisé à Amsterdam en mai 2018, Interclean Istanbul innove avec son « Healthcare cleaning forum ».

La 3è édition du salon Interclean Istanbul, qui se tiendra du 10 au 12 avril en Turquie, va offrir à ses organisateurs la possibilité de renouveler la tenue d'un « Healthcare cleaning forum » sur le modèle de celui initié en mai 2018 dans le cadre d'Interclean Amsterdam.

Cette manifestation destinée à un public de médecins, d’hygiénistes, mais aussi de professionnels du bio-nettoyage et de l'hygiène donnera lieu à plusieurs conférences et ateliers a été conçue pour prolonger le succès de l'évènement organisé au printemps dernier et qui avait rassemblé plus de 300 professionnels issus de 46 pays.

La Conférence régionale Mena s’étalera sur deux jours. Le mercredi 10 avril 5 orateurs experts, parmi lesquels le Professeur Didier Pittet, expert auprès de l'OMS, interviendront pour présenter et évaluer les modèles de nettoyage dans le secteur de la santé. 

La deuxième journée de la Conférence comprendra deux ateliers pour encourager les délégués à approfondir leurs connaissances sur certains des sujets abordés au cours de la première journée.