Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités Hygiène, Propreté, Nettoyage, Multiservice et déchets

 

Le salon Europropre qui a ouvert ses portes mardi 16 avril a fait un carton plein dès la première journée avec des visiteurs nombreux et représentatifs d'un secteur très dynamique.

Avant même que les organisateurs du salon Europropre 2019 ne dresse le bilan de la fréquentation les professionnels rencontrés au soir du premier jour ne cachaient pas leur satisfaction. Premier constat unanime, dès l'ouverture, mardi matin, un nombre important de visiteurs avaient déjà envahi les allées. Des professionnels de l'hygiène et de la propreté bien sûr (entreprises de nettoyage, distributeurs, fournisseurs...) mais également un nombre significatif de donneurs d'ordres et experts en quête de contacts et d'innovations.

Pour ce fabricant français de petites machines de nettoyage de voirie le bilan au soir du premier jour peut déjà être tiré : « J'ai vendu de façon ferme plusieurs machines, notamment à des petites entreprises. C'est notre première participation à Europropre. Nous n'avons jamais vécu cela à Pollutec ou au Salon des Maires qui sont plus grands et représentent un investissement beaucoup plus important pour nous ! ». Même tonalité chez plusieurs « habitués » d'Europropre, fabricant de machines ou distributeurs de chimie : en plus des visiteurs traditionnels, de nouveaux interlocuteurs très intéressés par l'offre des fournisseurs présents ont fait le déplacement.

De réelles innovations

A noter également les réels efforts consentis par les exposants pour faire évoluer le design et le contenu de leurs stands (souvent plus petits d'ailleurs) et casser l'image de grand supermarché B to B de la propreté. Une évolution qui s'explique par la présence d'innovations bien réelles, chez les prestataires (Samdrone pour Samsic) mais également chez les fournisseurs (hygiène et nettoyage probiotique pour HTS Bio, Pollet, Boma...). Alors que le rendez-vous biennal se termine ce jeudi il sera intéressant dans les tous prochains jours, de tirer un bilan exhaustifs de ces trois jours dédiés à l'hygiène et à la propreté.

 

4 innovations récompensées

La remise des prix de l'Innovation du salon Europropre 2019 a vu, une fois n'est pas coutume, monter 4 lauréats sur le podium. En effet, au-delà des traditionnelles catégories matériel, produit et service, le jury a décidé de mettre en avant  un « prix spécial du jury » qui a donc décerné à Kaivac Motorscrubber pour le MS Force, son système de brossage et d’aspiration universel pour l’entretien des sols encombrés ou difficiles d’accès.Dans la catégorie Matériel, Philippe  Jouanny, président de la FEP a remis le 1er prix à la société Boma pour le robot de nettoyage  Adlatus CR700 qu'elle distribue.  Werner & Mertz Professional a reçu le 1er prix dans la catégorie « Produit » pour ses solutions biosourcées ultraconcentrées en poches souples et adaptables Kliks.
Enfin Teleric a remporté le 1er prix de la catégorie « Service » pour une solution globale connectée reliant les objets connectés de chaque intervenant et permettant de collecter les données.

A lire également :

 

Comme nous l'avait confié récemment Thierry Geffroy, son président, le groupe Samsic intensifie sa présence à l'international.

Le groupe Samsic vient d'annoncer l'acquisition de 3 entreprises : PCS Groupe à Casablanca présente dans la sécurité, la propreté et le travail temporaire ( 3000 salariés, 18 M€ de CA), l'entreprise de propreté Cagney Contract Cleaning à Dublin (800 salariés, 18 M€ de CA) et Sellick Partnership, un des leaders sur le recrutement au Royaume-Uni (110 salariés, 58 M€ de CA).

« Comme bon nombre d’entreprises françaises, le choix de nous installer au Maroc s’explique par le fait que c’est un pays au développement économique soutenu et un véritable tremplin vers les marchés d’Afrique subsaharienne. PCS Groupe est une société renommée sur le marché marocain » précise Thierry Geffroy, président de Samsic.  L’entreprise irlandaise Cagneyse positionne, quant à elle, comme un véritable leader de la propreté et des services associés sur le marché irlandais.

Le dernier rachat en date concerne Sellick Partnership Limited, une des principales sociétés indépendantes leader sur le marché du recrutement au Royaume-Uni. Sellick Partnership place des avocats, des comptables et autres professionnels à des postes permanents, de suppléance ou temporaires, au sein d’organisations du secteur publique ou privé à travers le Royaume-Uni.

A lire également :

 

Avec l'acquisition de l'entreprise de propreté Usinet, basée à Saint-Etienne, le groupe Nicollin étend son territoire et intègre une nouvelle expertise.

Le groupe Nicollin, qui aujourd'hui compte 5800 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 330 millions d'euros en France, vient de reprendre la société Usinet, fondée en 1984 et basée à Saint-Etienne. Cette entreprise qui assure des prestations générales de nettoyage industriel (nettoyage de bureaux, de centres commerciaux, décapage de façade...) et est plus particulièrement spécialisée dans l’aspiration des poussières industrielles. Usinet,  certifiée MASE  (Manuel d’amélioration sécurité des entreprises),  réalise un chiffre d'affaires supérieur à 3 millions d'euros, principalement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.et apporte ainsi une protection maximale à ses collaborateurs et maîtrisent parfaitement les diverses réglementations applicables sur les sites de ses clients.

À travers cette acquisition, le groupe languedocien et son pôle « N Services » ont pour objectif d’enrichir leur expertise et leur gamme de services. En effet, les métiers liés à l’aspiration de poussières industrielles requièrent des compétences d’une haute technicité. C’est également l’opportunité pour l'entreprise de renforcer leur maillage territorial en s’implantant à Saint-Etienne.

A lire également :

 

Pour la première fois un jury composé de professionnels du recyclage mais également d'élus a décerné 4 prix pour des solutions de tri et de valorisation innovantes.

Les premiers  « Trophées innovation recyclage » organisée par Federec, placés sous le patronage du Président de l'Assemblée nationale et présidée par Audrey Pulvar et Arnaud Leroy (Ademe) ont été remis le 2 avril dernier. Trois projets (sur 28 candidats en lice) innovants permettant d’améliorer la collecte, le tri ou encore le traitement des déchets et la commercialisation des Matières Premières issues du recyclage ont été distingués.

Dans la catégorie « Innovation numérique » c'est la solution #touscollecteurs présentée par Paprec au travers de son application mobile destinée à favoriser les bonnes pratiques individuelles qui a eu les honneurs.

3Wayste, une start-up basée au Puy-en-Velay a quant à elle été récompensée dans la catégorie « Innovation technologique » grâce à son système de tri innovant des sacs d'ordures ménagères et de compostage unique qui fait chuter de 85% à 10% la part de déchets non valorisés.

Enfin dans la catégorie « Innovation académique » le laboratoire Liten du CEA Tech a remporté la mise avec sa solution de récupération des métaux critiques dans les batteries lithium-ion. Liten a mis en oeuvre un procédé de recyclage permettant une réduction considérable des effluents de 40%, le nombre d’étapes de 35% et la quantité de réactifs chimiques inhérents à ce processus de 40%, en combinant notamment deux étapes (la séparation du manganèse et l’extraction des autres éléments) complexes et coûteuses sur le plan environnemental et économiques.

Un prix « Coup de cœur du jury » a également été décerné à Neutramiante. La société corse a développé un procédé breveté non-polluant, scientifiquement reconnu et économiquement viable qui consiste en la neutralisation et la valorisation des déchets d’amiante.

A lire également :

 

Tork, la marque d’hygiène professionnelle du groupe Essity, a été récompensée du prix « Tissue World Award » dans la catégorie Meilleure stratégie marketing.

Essity, leader mondial des produits d'hygiène et de santé, n'a pas fait le voyage à Milan pour rien ! En effet l'édition 2019 du salon professionnel Tissue World a doublement récompensé le fabricant suédois qui s'est vu remettre un premier prix pour la « meilleure stratégie marketing », mais également un « Tissue World Award » pour les efforts accomplis par son usine de Lucques en Toscane en matière d'environnement. Le site de production italien se distingue notamment par :

- la dynamique participative de tous les employés de l’usine,

- le programme mise en place pour changer les comportements,

- l’engagement stratégique à long terme de réduction du CO2,

- l’implication de l’usine pour atteindre les plus hautes certifications et accréditations sur la durabilité.
« Le salon Tissue World Milan est centré sur la durabilité. Essity est à l’origine d’initiatives démontrant son véritable leadership dans le domaine. Nous les félicitons pour ces deux prix en espérant que cela inspirera d’autres acteurs dans le monde de l’industrie à faire de la durabilité une des priorités pour le futur » a commenté Agnès Gehot, directrice adjointe de l’évènement au Tissue World & Asian Paper.

A lire également : SCA/Tork devient Essity