Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Entreprises de propreté. Disparition de Georges Guilbert, grande figure de la profession


Publié le 14 oct. 2020 15:46:00

 

Georges Guilbert gérant de l'entreprise familiale Guilbert Propreté et ancien président de la Fep de 1992 à 1994  est décédé à l'âge de 74 ans.

Avec le décès de Georges Guilbert c'est un chapitre important de l'histoire de la profession qui s'achève, mais pas seulement. Entrepreneur humaniste, qui a repris l'entreprise créé par son père en 1558, le dirigeant de Guilbert Propreté était aussi un acteur actif dans son engagement citoyen au service d'un territoire, la Seine-Saint-Denis. Elu de longues années à Livry-Gargan,  il a été également menée  une vie politiquement engagée , été très présent dans le monde associatif et bien entendu connu et reconnu  et comme employeur . Un engagement qui marquera durablement son parcours professionnel et le conduira notamment à se mobiliser très tôt pour la formation des jeunes. D'abord au sein de la profession en devenant président du Gifen – devenu aujourd'hui la Fep Ile-de-France- puis à la Fep dont il assurera la présidence de 1992 à 1994.

En 2001, le nom de Georges Guilbert est intimement associé à la création de l'école de la deuxième chance en Seine-Saint-Denis, alors qu'il est élu président de la Chambre de commerce de Bobigny pour deux mandats. Une « deuxième chance » qu'il a toujours mise en œuvre au sein de l'entreprise familiale, en favorisant l'intégration, l'apprentissage des jeunes, mais également des seniors et des profils atypiques qui ont au fil des ans sont venus enrichir ses équipes. Cet engagement hérité de son père, Georges Guilbert l'a transmis à Carinne, sa fille qui s'inscrit pleinement dans cette démarche d'intégration et de reconnaissance des quelques 3 000 femmes et hommes que compte aujourd'hui l'entreprise familiale.

A lire également :

Un marché de plus de 5 M€ à Bondy pour Guilbert Propreté

 

Partager l'article