Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Hygiène et désinfection. Covid-19, les surfaces moins contaminantes que l'air


Publié le 16 févr. 2021 11:58:29

 

Un récent article de la revue Nature fait le point sur le risque de transmission du SARS-CoV-2 après contact avec des surfaces contaminées.

En 2020 les ventes des désinfectants de surfaces aux Etats-Unis se sont établies à 4,5 milliards de dollars, soit une progression de plus de 30% par rapport à 2019. L'Autorité des transports de New-York (New York Metropolitan Transit Authority) a elle seule a dépensé près de 500 millions de dollars pour des prestations anti-Covid sur son réseau. Dans le même temps -pointe un article de la revue scientifique Nature paru fin janvier 2021- de plus en plus de chercheurs à travers le monde relativisent fortement les risques de transmissions du virus par simple contact avec une surface contaminée. Tous les travaux évoqués dans cet article vont dans le même sens : le virus SARS-CoV-2 peut se retrouver sur de nombreuses surfaces et y rester plusieurs jours parfois, sans pour autant représenter un risque réel de contamination. Sur la base d'une étude réalisée par des chercheurs d'une université du Massachusetts, le risque de contracter la Covid-19 en touchant une surface contaminée serait de « 0,05 chance sur 100 », bien loin de la probabilité d'être infecté via les micro-goutelettes en suspension dans l'air sous forme d'aérosols. Après plus d'un an d'études, les scientifiques confirment l'importance de la ventilation régulière des lieux clos, un protocole qui fait partie depuis l'automne des gestes barrière à mettre en œuvre.

La publication de Nature ne remet bien entendu pas en cause tous les protocoles connus, reconnus, et même renforcés, de désinfection des surfaces, en particulier dans les lieux les plus sensibles comme les établissements de soin. Sans oublier toutefois, comme le rappellent avec insistance les professionnels de l'hygiène qu'une désinfection n'a de sens et d'efficacité que sur une surface (ou un sol)  préalablement nettoyé, et bien nettoyé. De même qu'il est rappelé qu'un des premiers remparts contre la contamination demeure l'hygiène des mains !

A lire également :

 

Partager l'article