Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

ISS le géant du Multiservices choisit Paris pour sa convention annuelle


Publié le 28 avr. 2015 23:40:00

 

Plusieurs centaines de cadres du groupe ISS, venus de plus de 50 pays du monde se sont retrouvés à Paris du 28 au 30 avril à l’occasion de leur convention annuelle. L’occasion pour son Pdg, Jeff Gravenhorst, de rappeler l’importance de sa filiale française.

3 jours durant, du 28 au 30 avril,  Paris aura été le centre du monde pour le leader mondial du nettoyage (511 000 salariés dans 77 pays, 9,66 milliards d’euros de chiffre d ‘affaires) qui y organisait, pur la première fois, sa convention annuelle. Une occasion pour le Pdg du groupe danois de rappeler, à l’occasion d’une interview accordée au quotidien Les Echos qu’en France ISS est le premier employeur étranger avec quelque 27 000 collaborateurs. «En faisant appel à nos prestations, nos clients attendent un confort, une efficacité, et un transfert du risque. Externaliser des services ne répond pas qu'à un souci d'économie. Ils veulent qu'on protège leur marque, qu'on les accompagne dans leur développement. « Il faut faire comprendre à chaque employé qu'il compte autant pour l'entreprise que son dirigeant, lui montrer en quoi sa tâche est indispensable. Il y a trop souvent un fossé entre la base et le sommet de la hiérarchie. Si le sol de la tour Eiffel est jonché de saletés, c'est toute l'image du tourisme à Paris qui en souffre », insiste Jeff Gravenhorst.

A l’image du « Company Day » instauré pour la première fois dans la filiale française il y a quelques semaines afin de permettre aux cadres dirigeants de partager, une journée durant, le quotidien des équipes de terrain, ISS réalise chaque année une enquête auprès de
300 000 salariés. Le taux de réponse (plus de 67%) est, pour le Pdg  du groupe, d’une « ampleur exceptionnelle, car la réussite d’une entreprise est déterminée par le bien-être de ses salariées ». Un « bien être » qui passe aussi par la formation (7 millions d’heures par an), à commencer par une formation à la langue du pays dans lequel évoluent les salariés. « Au Danemark nos 8 000 salariés parlent 147 langues différentes ! » conclut Jef Gravenhorst dans les colonnes des Echos.

En France la formation, mais aussi des actions favorisant l’intégration et la reconnaissance des collaborateurs, comptent parmi les priorités d’Antoine Namand, le président d’ISS France. Dans quelques jours les résultats du concours photos en interne, sur le mode « selfie », seront connus. Seront alors récompensés plusieurs binômes « Agent/Manager » déclinant ensemble à l’aide d’une phrase l’importance de leur travail. Au-delà des cadeaux (voyage, tablette, bons cadeaux…) qui seront attribués aux vainqueurs, leur expérience servira de fil conducteur à une campagne de communication.

 

Partager l'article