Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

  • RG : Chaussure de sécurité : utile et agréable Sécurité & matériel de protection / Chaussures de sécurité

    La chaussure de sécurité est devenue incontournable, renvoyant aux oubliettes la chaussure de travail qui ne s’inscrit dans aucune norme. Ce produit, qui habille de plus en plus de pieds dans le secteur de la propreté, ne se contente pas de protéger, de la glissade notamment. Il est désormais agréable à porter et à regarder.Mis à part le secteur hospitalier et plus particulièrement celui des soignants, il n’existe plus aujourd’hui d’environnement professionnel qui ignore le port de la chaussure de sécurité. « D’une façon générale les métiers du service et notamment ceux liés à la propreté, au multiservice ou à la logistique, sont très utilisateurs de ce type d’équipement. Les chaussures ont beaucoup évolué, mais les environnements de travail aussi. Compte tenu de la nature des sols, mais aussi du nombre toujours plus importants de déplacements que doivent accomplir les salariés, la chute par glissade est devenue un risque majeur » note Xavier Roussel, responsable de la division chaussant au sein du groupe RG, spécialisé en équipements de protection.  www.groupe-rg.com

    www.groupe-rg.com

    Caractéristiques techniques :

    La gamme de plus en plus large proposée aux salariés du secteur de la propreté sait prendre en compte de nombreux paramètres qui rendent la chaussure efficace, bien entendu, mais aussi agréable à porter, car confortable et adaptée au pied de son utilisateur, comme peut l’être une chaussure de sport ou une chaussure de ville. Pour s’en convaincre, il suffit de découvrir et de tester différents modèles de la marque Ergos qui chaussent aussi bien de jeunes collaborateurs exigeants en termes de confort, mais aussi d’aspect visuel (modèle Bilbao) ; sans oublier le public féminin, souvent majoritaire dans les équipes de propreté. « Il y a quelques années encore les modèles n’étaient pas vraiment conçus pour les femmes à qui on fournissait souvent un modèle masculin de petite taille, ce qui n’est plus le cas désormais. La chaussure doit aussi être agréable à regarder, elle contribue à l’image du salarié, mais aussi de l’entreprise.»

    Partager