Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

rechercher dans :
  • Action Pin : Une nouvelle gamme pour traiter les problèmes de canalisations et d’odeurs Produits / Produit (sanitaires)

    En associant des actifs issus de la résine de pin et des enzymes aux propriétés naturelles de biodégradation des graisses et matières organiques, le laboratoire d’Action Pin occupe aujourd’hui une place de premier plan en matière de nettoyage et d’hygiène professionnelle respectueuse de l’environnement et du développement durable. En ce début d’année le fabricant français vient de mettre sur le marché 4 nouveautés destinées à l’entretien des canalisations et au traitement des odeurs. Deux produits, l’un pour l’entretien des canalisations et des fosses septiques, l’autre pour traiter près de 100% des bouchons en moins de 3h30 sur les canalisations, vont offrir une solution naturelle et totalement efficace aux entreprises de propreté, collectivités et gestionnaires de bâtiments. Dans le domaine du traitement des odeurs, le fabricant a développé un odorisant enzymatique concentré, particulièrement recommandé pour l’entretien des rues piétonnes ou à proximité des commerces et terrasses de restaurants.  Enzypin Odorisant action biologique, qui  permet un nettoyage suractivé par l’association de bio enzymes et d’actifs de Pin, propre à la technologie Enzypin présente une formule concentrée pour un dosage entre 0,05% et 1% à adapter aux lieux et matériels.

    www.action-pin.fr

    Caractéristiques techniques :

    Enzypin Clean Odor combat quant à lui les odeurs d’urine en éliminant les protéines et composés organiques à  l’origine de cette mauvaise odeur. Composé à 93% d’ingrédients d’origine végétale, Clean Odor s’utilise sur tous types de surfaces et peut également s’employer pour le nettoyage des sols et surfaces des sanitaires à une dilution de 1%. Le produit se présente en pulvérisateur 750 ml et en bidon recharge 5 litres.
  • Dyson : Un robinet sèche-mains…Dyson ne manque pas d'air! Petits matériels & accessoires / Séchoir à mains

    "Dyson séchait les mains, désormais il les lave". Fidèle à sa réputation James Dyson vient encore de frapper fort dans le domaine de l'hygiène en proposant un sèche-mains qui est aussi un robinet…Ou inversement! Pour le créateur des appareils Airblade, novateurs et très bien implantés dans nos sanitaires, un problème subsistait toutefois: un zone d'humidité se créé inévitablement entre le lavabo et le sèche-mains. Au terme de plusieurs années de recherche et de développement dans le centre de Malmesbury, en Angleterre, les dizaines de chercheurs mobilisés sur la question sont arrivés à une conclusion logique: associer lavage et séchage sur un même support. C'est ainsi qu'est né ce système baptisé Dyson Airblade Tap. Des capteurs activent l’arrivée d’eau et d’air, ce qui évite à l’utilisateur d’ouvrir un robinet ou d’appuyer sur un bouton. Les capteurs infrarouges intelligents repèrent la position des mains grâce à un faisceau de lumière. Un circuit informatique coordonne les informations et entraîne le déclenchement rapide de l’arrivée d’eau ou d’air, selon le cas. Le Dyson Airblade Tap fonctionne sans contact, et l’air est filtré à 99,9%. Il sèche 15 paires de mains pour le prix d’un seul essuie-main papier. Il produit 62% de CO2 en moins par séchage que les essuie-mains papier et 67% en moins que les sèche-mains à air chaud. Enfin, le débit d’eau contrôlé et le fonctionnement par capteurs entraînent des économies d’eau.

    www.dysonairblade.fr

    Caractéristiques techniques :

     « Contenir l'air, l'eau et les signaux infrarouges dans un boîtier de seulement 33 mm de large était un vrai défi. Nous avons développé un laser de précision ainsi qu’un soudeur spécifique, ce qui nous a permis de créer un robinet lisse et capable de se sécher les mains en 12 secondes seulement » se félicite James Dyson qui a procédé au lancement mondial de cette innovation le 5 février dernier. Ce système qui sera commercialisé au prix de 1 650 € bénéficiera d'une garantie de 5 ans.