Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

rechercher dans :
  • Justmix : Justmix : la juste dose du bout des doigts Petits matériels & accessoires / Doseur

    « Cela paraît tellement évident que les gens à qui je présente la calculette sont persuadés qu’elle existait déjà… » L’outil n’existait pas, il suffisait juste de l’inventer, c’est exactement ce que vient de faire Martin Chatelier en développant son « calculateur électronique de dilution et coût au litre de solution. » Cette calculette solaire, pas tout à fait comme les autres, permet de façon instantanée, et sans risque d’erreur, de connaître la quantité de produit à diluer, ainsi que le coût au litre de cette solution. L’appareil, breveté par son concepteur, dispose de quelques touches qui font la différence. En trois pression l’utilisateur détermine la quantité de produit à mettre dans le verre doseur (proposé en complément de la calculette) : entrée du dosage à réaliser (0,5%, 1%, 10%...), choix du contenant et de son volume (spray, seau ou cuve), affichage de la quantité de produit à diluer en litres ou en millilitres. La logique est la même pour le calcul du coût de la solution.

    www.justmix.net

    Caractéristiques techniques :

    Destinée aux utilisateurs, responsables de sites, inspecteurs, voire aux agents en charge des espaces verts –pour le dosage des produits phytosanitaires- la calculette s’adresse d’abord aux PME qui n’ont pas la possibilité ou les moyens d’acquérir un système automatique de dosage. Au-delà de l’aspect économique, le surdosage a aussi un coût environnemental : augmentation des rejets et du volume des conditionnements, risque accru  pour les utilisateurs (allergies, irritations…). « Si un bidon de 5 litres de produit, coûtant 20 € et devant être utilisé à une dilution de 0,25% est dosé à 1%, l’impact de ce surdosage représentera 60 € ! » calcule le représentant de Justmix. De quoi prendre la peine d’investir 19 € dans l’achat d’une calculette !
  • Dan Dryer : Dan Dryer UV, le sèche-mains qui profite de la lumière! Petits matériels & accessoires / Séchoir à mains

    "Avec cet appareil unique qui fonctionne à la fois en tant que purificateur d’air et sèche-mains, notre société est une fois de plus pionnière dans l’amélioration des solutions pour une hygiène optimale dans les toilettes publiques" se félicitent les représentants du fabricants danois, Dan Dryer qui va présenter cet appareil en avant-première lors du salon Interclean 2012. La technologie UV permet à ce sèche-mains de remplir aussi une fonction de purificateur d'air. 

    www.dandryer.com

    Caractéristiques techniques :

    La lumière UV, distribuée par deux lampes fluorescentes placées dans le sèche-mains, rend les virus et bactéries en suspension dans l'air inopérants en détruisant leur ADN. Le constructeur met aussi en avant la faible consommation du Dan Dryer UV, qui peut aussi fonctionner à vitesse réduite en tant que purificateur d'air. L'appareil peut alors contribuer, grâce à sa technologie UV, à réduire les mauvaises odeurs dans les sanitaires. www.dandryer.com