Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Hygiène et désinfection. Covid-19 fait monter la température des professionnels


Publié le 26 févr. 2020 15:38:38

 

Alors que l'épidémie de coronavirus est à nos portes les professionnels sont sous pression.

Les distributeurs de produits d'hygiène parlent de fortes tensions et se remémorent quelques épisodes précédents, comme le SRAS et surtout H1N1 qui a laissé des traces durables. Avec le développement de foyers importants en Italie l'inquiétude gagne du terrain. Au-delà du problème de santé publique qui demeure la préoccupation majeure, Covid-19 pourrait avoir des conséquences économiques majeures. « Les approvisionnements en provenance de Chine sont bloqués. Les usines qui devaient ré-ouvrir après le Nouvel an chinois sont toujours fermées en février. Au mieux les stocks mettront des mois à se reconstituer, et je ne parle pas des masques bien entendu ! D'une façon générale nous allons assister à une pénurie de matières premières. Y compris pour les fabricants français de masques qui tournent aujourd'hui à plein régime » note un distributeur bon connaisseur du secteur, au moment où le Gouvernement souhaite stocker rapidement 60 millions de masques.

Solutions hydro-alcooliques

Faut-il également s'attendre à une rupture d'approvisionnement en solutions hydro-alcooliques (SHA) ? Les fabricants se veulent rassurants, et les distributeurs se souviennent des stocks dont ils ont dû se débarrasser lors de l'épisode H1N1. Pour Erik Zimmer, directeur général de GOJO Industries-Europe Ltd. Il convient de raison garder.« Nous sommes actuellement en situation d’approvisionnement renforcé; et nous avons considérablement augmenté la production au-dessus des niveaux habituels. Nous travaillons avec nos clients pour nous assurer qu'ils puissent obtenir les produits dont ils ont besoin. »

Deux points sont toutefois à prendre en compte :

- le  redémarrage des lignes de production d'Anios, leader de la désinfection, qui ont été interrompues plusieurs semaines en novembre 2019 pour décontamination ;

- l'approvisionnement en conditionnement et pompes pour les distributeurs de SHA et savons fabriqués en Asie.

La situation est donc tendue, même s'il ne semble pas d'y avoir d'inquiétude immédiate à avoir. Toutefois le développement rapide de la maladie dans le nord de l'Italie pourrait compliquer encore les choses. Des fournisseurs importants (machines de nettoyage, ouate, chimie...) ont des usines situées en Lombardie et Vénétie.

Containers bloqués dans les ports

« Si nos stocks d'EPI se réduisent de façon inquiétante, ce n'est pas uniquement dû à Covid-19 ! N'oublions pas que depuis 2 mois les principaux ports français sont bloqués par les grèves et les containers en souffrance. C'est vrai notamment pour des commandes passées avant l'apparition du coronavirus. Si vous ajoutez à cela le nouvel an chinois les délais s »'allongent dangereusement et les autres ports européens par lesquels la marchandise peut transiter sont saturés » alerte un distributeur confronté à des ruptures d'approvisionnement.

 

A lire également : 

 

Partager l'article