Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Groupe APR : la famille s’agrandit


Publié le 28 sept. 2016 13:28:00

 

L’entreprise paloise à l’origine, créée en  par Philippe Cazes-Carrère poursuit son développement en s’implantant…

…en Ile-de-France, et en s’ouvrant à une nouvelle génération d’entrepreneurs.

« APR c’est d’abord une aventure humaine et familiale. Il y a une douzaine d’années je franchissais une étape importante en m’associant avec Jean-Christophe Boschet et en développant l’activité sur Bordeaux et Toulouse, aujourd’hui l’arrivée dans l’entreprise de ma fille Laurie et de mon fils Thomas, écrit un nouveau chapitre de cette histoire toujours aussi passionnante ! » note avec enthousiasme le chef d’entreprise implante de façon significative APR en région parisienne.  Le rachat, il y a quelques semaines à la barre du tribunal de Versailles de la société Stardust  – 3,5 millions d’€ de CA et 200 salariés et dont les siège est à Champigny-sur)-Marne - s’inscrit dans une logique de développement engagée il y a trois ans avec la reprise de GRC une autre entreprise de propreté parisienne. Pour Philippe Cazes-Carrère et Jean-Christophe Boschet cette dynamique de croissance en Ile-de-France devrait se poursuivre avec la reprise d’une troisième entité réalisant un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros. «  Notre objectif est à la fois d’offrir notre offre de services sur Paris à des clients avec qui nous travaillons déjà dans le Sud-Ouest, mais également de pérenniser l’activité tout en gardant cet esprit familial qui est très important. D’un point de vue économique notre ambition est de parvenir à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. C’est un chiffre raisonnable, qui nous permettra d’atteindre une belle taille critique » complète le créateur du groupe APR qui se félicite de compter parmi ses nouveaux clients parisiens des sites aussi prestigieux que l’Assemblée  Nationale, le Conseil d’Etat ou l’Ecole Polytechnique. En parallèle, l’entreprise qui est aussi connue et reconnue depuis de nombreuses années dans le service à la personne, souhaite renforcer cette activité qui pèse aujourd’hui pour 6 millions d’euros. Dans ce secteur le développement passera également par une offre de prestation liée à l’amélioration et à l’adaptation de l’habitat pour les personnes à mobilité réduite. « C’est un métier difficile, que j’ai toujours fait avec passion, et je suis très content que l’aventure puisse continuer avec mes enfants qui ont rejoint l’entreprise d’eux-mêmes après avoir vécu un parcours différent ! »

 

Partager l'article