Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Entreprises de propreté. Social : à quoi faut-il s'attendre au 2è semestre 2019 ?


Publié le 22 juil. 2019 16:48:54

 

Augmentation de salaires, primes annuelles...Les entreprises de propreté doivent en ce milieu d'année 2019 intégrer un certain nombre de nouveautés au chapitre social.

La propreté : 3è au classement des métiers qui recrutent en 2019

Au terme de la réflexion menée depuis plusieurs mois par le Gouvernement le secteur de la propreté – à la différence de celui des déchets- ne sera pas soumis à la règle du bonus-malus sur les contrats courts qui devrait entrer en vigueur dans quelques mois. D'une façon générale les métiers  de la propreté sont toujours très demandeurs de main d'œuvre  comme l'a confirmé une  récente étude de l'Insee. Sur 3,5 millions de recrutements prévus en France pour l'année 2019, plus de 102 000 concerneront le « nettoyage des locaux », juste après le « service en restauration » (103 000) et le « magasinage et préparation de commandes » (160 000).

Prime annuelle 2019-2020

Les partenaires sociaux de la branche propreté ont convenu de modifier le montant de la prime annuelle pour 2019 et 2020. Le taux permettant de calculer le montant de la prime annuelle est fixé à (en % de rémunération minimale hiérarchique mensuelle correspondant à l’échelon AS1 A) :

- 8,962 % de 1 an à moins de 20 ans d’expérience professionnelle, soit 140 € pour un salarié à temps plein pour l’année 2019 et 150 € pour 2020 ;

- 13,3846 % pour 20 ans et plus, soit 209,09 € pour un salarié à temps plein.

Pour l’année 2020, l’augmentation se fera dans les mêmes proportions pour les salariés ayant 20 ans et plus d’expérience professionnelle. Les taux précis dépendront des  résultats des négociations à venir sur la grille de salaires pour 2020.

La revalorisation de la prime annuelle interviendra au plus tôt le 1er novembre 2019, sous réserve de la publication de l’arrêté d’extension au Journal officiel.

Hausse des  salaires

La publication Journal officiel de l’arrêté d’extension, concernant la grille 2019 pour le secteur de la propreté et des services associés entérine une augmentation des salaires. La grille des salaires «2» sera applicable au 1er juillet 2019 l'4AS1 A passera à 10,30 €.

Ces salaires sont des minima conventionnels auxquels aucune rémunération ne peut être inférieure. La FEP met à disposition de ses adhérents l’accord salaires sur le portail Monde de la Propreté.

A lire également :

Les entreprises de propreté éligibles à l'Ecolabel européen

 

Partager l'article