Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Nettoyage

Au Bourget, Derichebourg réussit sa COP 21


Publié le 10 déc. 2015 13:05:00

 

300 collaborateurs de la société Derichebourg ont vécu la COP 21 de l’intérieur. Chargés du nettoyage de l’ensemble du site et de la gestion des déchets ils ont œuvré pendant toute la durée de la conférence mais également en amont lors de l’installation, et continueront dans les semaines qui suivent. Une expérience inhabituelle pour des professionnels experts, et mécènes de l’évènement.

« Nous avons 300 agents sur le terrain, 7/7 jours et 24/24 heures qui assurent à la fois le nettoyage des 18 hectares du site, et la gestion des déchets. C’est un défi extraordinaire pour une entreprise de services, mais aussi un moteur formidable en termes de motivation pour l’ensemble des équipes présentes au Bourget depuis le 5 octobre et qui resteront sur site au moins jusqu’en janvier au moment où le parc des expositions retrouvera sa configuration initiale » s’enthousiasme Nicolas Le Cointe, responsable du partenariat COP 21 qui ne compte pas ses heures sur le terrain. D’un point de vue pratique Derichebourg prend en charge la totalité du nettoyage des différents espaces – à l’exception des sanitaires- sur les deux zones bien différenciées du parc du Bourget : la « Zone Bleue » sous mandat de l’ONU dans laquelle se tiennent les négociations, 24/24 heures et l’espace « Génération climat » qui n’est opérationnel qu’en journée. Durant la nuit les 240 agents de propreté doivent remettre totalement en état, c’est au cours de ce laps de temps que la mécanisation est la plus importante. En journée le maintien en propreté doit se faire de la façon la plus efficace mais aussi discrète possible. « C’est une chance exceptionnelle, mais aussi une charge très forte qui pèse sur nous. L’image de notre entreprise familiale est en jeu vis à vis d’un public international, dans le cadre de la manifestation la plus importante que la France n’ai jamais connue. Mais à travers nous c’est l’image de la France, qui accueille la COP 21, qui est en jeu. Nous devons donc garantir un service à flux tendu et une réactivité de chaque instant. Nous sommes par exemple intervenus dans une salle de réunion où la table en verre des négociateurs venait de se casser ! Les appels des différentes délégations sont redirigés directement sur un PC qui a été mis en place » détaille le responsable.

L’autre point fort du dispositif mis en place par Derichebourg concerne la gestion des déchets et leur tri. Une chaine de tri optique permettant une séparation la plus performante possible des différents flux et un taux de recyclage  optimal a été installé sur le site même de la COP 21. Plus de 500 conteneurs sont traités quotidiennement pour un tonnage de 1.500 tonnes sur les deux semaines de conférence.

Les acteurs de cette aventure hors-norme ont été sélectionnés très en amont sur appel à candidatures à l’intérieur du groupe. Des contrôles très poussés ont permis à la plupart d’entre eux de bénéficier du sésame qui leur a permis d’œuvrer sur le site. Mais au-delà des 200 agents détachés en interne sur l’événement, une centaine de collaborateurs, ont aussi été recrutés temporairement, prioritairement sur le territoire géographique de la COP 21.

 

Partager l'article